pms-Chlorhydrate de cyproheptadine

    Print

    Classe thérapeutique (allergie) :

    Antihistaminique

    Forme :

    Comprimés

    Teneur :

    4 mg

    Format :

    100 comprimés

    Ingrédients :

    Ingrédient médicinal : Chlorhydrate de cyproheptadine USP. Ingrédients non médicinaux (ordre alphabétique) : Amidon prégélifié, cellulose microcristalline, dioxyde de silice colloïdale, glycolate d’amidon sodique, lactose, stéarate de magnésium.

    Indications :

    Ce comprimé est recommandé pour soulager les symptômes des états allergiques répondant généralement aux antihistaminiques. Il a été observé que cyproheptadine causait une petite, mais néanmoins significative augmentation de poids chez certains adultes et enfants qui ont un poids insuffisant et chez certains patients. Après interruption du traitement, il peut y avoir une certaine perte de poids, mais habituellement pas au niveau du prétraitement.

    Posologie :

    Enfants: pms-Chlorhydrate de cyproheptadine ne peut pas être administré aux enfants, sauf sur avis et instructions d’un médecin. pms-Chlorhydrate de cyproheptadine n’est pas recommandé chez les enfants de moins de 2 ans. 2 à 6 ans: ½ comprimé, 2 à 3 fois par jour (2 comprimés maximum par jour). 6 à 14 ans : ½ à 1 comprimé, 2 à 3 fois par jour (4 comprimés maximum par jour).
    Adultes : 1 à 1 ½ comprimés, 3 à 4 fois par jour (5 comprimés maximum par jour). Une utilisation prolongée se fait seulement sur l’avis et la direction d’un médecin. Ne jamais dépasser la dose recommandée.

    Mises en garde :

    Ce produit ne doit être utilisé que sur l’avis d’un médecin.

    Contre-indications :

    Le pms-Chlorhydrate de cyproheptadine ne doit pas être utilisé dans les circonstances suivantes :

    • chez les patients ayant une allergie au cyproheptadine
    • durant une crise d’asthme aiguë
    • chez les mères qui allaitent
    • chez les nouveau-nés ou prématurés
    • pendant la grossesse
    • chez les patients atteints du glaucome
    • chez les patients prédisposés à une rétention urinaire
    • chez les patients ayant un ulcère peptique actif ou un rétrécissement du passage entre l’estomac et l’intestin
    • chez les patients âgés affaiblis
    • en conjonction avec les médicaments tels que des inhibiteurs de la monoamine-oxidase utilisés dans le traitement de la dépression.

    Surdosage :

    Dans un cas de surdosage, appelez votre médecin ou l’hôpital immédiatement. Un surdosage peut provoquer l’inconscience et possiblement la mort. Certains des symptômes d’un surdosage sont des convulsions, une respiration courte ou une respiration difficile, de la maladresse ou du déséquilibre, des hallucinations ou une somnolence sévère.

    Avertissements et précautions :

    Le pms-Chlorhydrate de cyproheptadine peut diminuer la vigilance chez certains patients. Les patients qui utilisent ce médicament ne devraient pas conduire une automobile ou faire d’autres activités qui pourraient être dangereuses. Ce médicament peut causer des étourdissements, de la somnolence et de la basse pression chez les patients âgés. Chez les jeunes enfants, le pms-Chlorhydrate de cyproheptadine peut occasionnellement causer de l’excitation. Les patients qui prennent ce médicament sont mis en garde contre la prise d’alcool et d’autres drogues à effet tranquillisant. Un médecin devrait être consulté lors des circonstances suivantes : si le patient développe des symptômes inhabituels ou incommodants, s’il fait usage d’autres drogues ou s’aperçoit d’une perte d’appétit sévère. Une faible incidence des effets secondaires suivants a été rapportée : bouche sèche, nervosité, faiblesse, maux de tête, nausées, éruptions cutanées, fatigue et diarrhée.

    Entreposage :

    Conserver entre 15 et 30 °C.

    Ces produits peuvent ne pas convenir à tous. Veuillez lire les étiquettes et suivre le mode d’emploi.
    Pour de l’information additionnelle, contactez-nous au 1-888-550-6060 ou par courriel à medinfo@pendopharm.com.